10 conseils pour une fonction RH à fort impact business
DÉMO
Nous contacter

10 conseils pour une fonction RH à fort impact business

Future of Work

10 conseils pour une fonction RH à fort impact business

August 10, 2017 Geoffroy De Lestrange

Les règles du jeu ont changé. Si l’antique « Direction du personnel » a vécu, les Directions des Ressources Humaines restent encore souvent perçues comme limitées à rôle de chambre d’enregistrement et à la gestion de la paie. À l’heure où la transformation numérique touche l’ensemble des entreprises, la fonction RH doit s’adapter aux évolutions constantes et aux nouvelles pratiques qui en sont issues, tout en aidant l’entreprise à passer le cap. L’étude menée récemment par IDC pour le compte de Cornerstone confirme d’ailleurs que 80 % des managers opérationnels européens (84 % en France) pensent que les RH jouent un rôle important dans la réussite de ce processus de transformation. Mais pour y parvenir, le rôle des DRH doit trouver le bon équilibre entre la bonne marche des affaires quotidiennes et la participation à l’élaboration de la stratégie de l’entreprise.

Plus simple, plus rapide, plus intelligent et plus efficace. C’est en suivant ces quatre « principes » que vous parviendrez à transformer votre fonction RH afin de mieux répondre aux attentes des métiers. Voici dix conseils pour transformer vos modes de fonctionnement et créer de la valeur partout dans votre entreprise.

  1. Simplifiez votre organisation

Vous devez libérer le travail. Cassez les silos et favorisez les fonctionnements en réseau avec des métiers qui travaillent ensemble, au même moment. Utilisez des outils facilitant la collaboration et la communication, peu importe où les salariés se trouvent. Si les startups sont passées maîtres dans l’art du décloisonnement (salles de réunion virtuelles, mode projet, digital workplace, …), elles ont aussi compris que toute l’énergie de l’entreprise doit être dirigée vers un but unique : créer de la valeur pour le client.

  1. Faites évoluer les manières de travailler

Impulser le changement n’est pas de tout repos. Inspirez-vous de la société et de ses nouveaux codes, associez des acteurs clés de votre organisation et adoptez le mode « test & learn » pour pousser de nouvelles pratiques et modèles de travail qui correspondent aux attentes de vos talents. Pour cela, les entreprises françaises doivent impulser une véritable révolution culturelle faisant de l’échec une source de progrès plutôt qu’une angoisse paralysant toute initiative ; par exemple en s’inspirant de la célèbre maxime très en vogue outre-Atlantique : «Try again. Fail again. Fail better » («Essayez encore. Échouez encore. Échouez mieux.»)

  1. Optimisez le fonctionnement de la RH

Si vous êtes engagé(e) dans la transformation de votre entreprise, vous devez également revisiter vos propres processus. Entre 6 et 8 décideurs sur 10 (selon les études) considèrent que la digitalisation des processus RH est un enjeu majeur aujourd’hui. Gestion des talents et des compétences, formation et développement, plans de succession, adoptez les principes du lean RH pour vous concentrer sur les tâches à plus forte valeur ajoutée ! Et là encore, n’hésitez pas à expérimenter.

  1. Soyez impliqué(e) dans la stratégie

De nombreux processus RH peuvent mettre en péril ou au contraire impacter positivement le business. Sachez construire un plan clair et efficace pour faire correspondre stratégie globale, évolution des métiers, attentes des collaborateurs et technologies. C’est là toute la valeur ajoutée que peut apporter aujourd’hui la DRH à l’entreprise. Si la performance de l’entreprise est intimement liée à sa capacité à s’adapter à un environnement en constante évolution – a fortiori à l’ère du digital – les RH doivent anticiper les effets de ces transformations sur l’organisation pour proposer de manière proactive les moyens permettant d’en tirer parti.

  1. Rapprochez-vous du management

Seulement 4 rencontres entre managers et RH par an ! Vous devez impérativement développer cette relation pour les associer au développement de la stratégie, mais aussi leur mettre à disposition des solutions et des approches renforçant leur efficacité. S’agissant de la transformation digitale, les managers sont particulièrement exposés. Ils doivent à la fois anticiper son impact sur le marché et leurs propres équipes, et trouver les moyens d’en tirer un avantage concurrentiel tangible. Les RH seront pour eux d’une aide précieuse, tant en termes de recrutement de nouveaux profils, de fidélisation des compétences clés et de bien-être des équipes.

  1. Répondre aux besoins au bon moment

Vous devez travailler au même rythme que le business. Ce qui implique bien–sûr de fournir aux métiers les bons outils pour collaborer rapidement et efficacement. Mais cela suppose également de se doter de solutions qui vous permettent d’anticiper des tendances et d’apporter des réponses correctives et amplificatrices selon le bon tempo. Par exemple, le délai de recrutement moyen d’un cadre est aujourd’hui de 9 semaines, mais dans 4 cas sur 10, il dépasse largement cette durée. Réseaux sociaux, vivier de talents, vidéo, recommandations, etc. de nombreux moyens existent pour optimiser le processus de recrutement et répondre plus rapidement aux demandes des métiers.

  1. Utilisez la puissance de l’analytique

La donnée RH crée de la certitude là où régnaient jusqu’ici l’instinct et les approximations. Le chantier est immense mais vous devez monter en compétences sur le management de la donnée au service des métiers et des besoins (présents et futurs) de votre organisation. Une étude a dévoilé en 2016 que 80 % des professionnels des RH indiquaient n’avoir jamais utilisé une technologie de Big Data. Pourtant, ces mégadonnées sont très utiles pour optimiser le sourcing de candidats, rationaliser le processus de recrutement, fidéliser les collaborateurs, anticiper des tendances, améliorer la marque employeur, etc. Alors que le numérique est aujourd’hui l’un des premiers contributeurs à la croissance du pays et donc des entreprises, il est également un vecteur d’efficacité essentiel pour les RH.

  1. Investissez dans la sécurité des données

Si la fuite spectaculaire de données personnelles subies par l’entreprise anglaise TalkTalk lui a coûté 4,5 % de parts de marché, la fuite des données RH constitue également un risque pour toute entreprise. Surtout lorsqu’on apprend que 63% des fuites de données sont dues à des mots de passe très faiblement sécurisés… Veillez à vous emparer du sujet pour éviter toute faille de sécurité qui pourrait rompre la confiance avec les collaborateurs. Au-delà des contraintes strictes qu’elle impose en matière de gestion de données personnelles, la nouvelle Loi RGDP (Règlement européen sur la protection des données) de l’Union Européenne, qui entrera en vigueur en juin 2017, est un véritable levier de marque employeur. Elle prône plus de transparence et plus de protection, en suscitant la mise en œuvre des bonnes pratiques.

  1. Passez au prédictif

Pour gagner en influence au sein du comité de direction, montrez que votre regard est tourné vers le futur. Adoptez des outils analytiques qui vous permettent d’anticiper des tendances et donnent ainsi à votre organisation une longueur d’avance. Bien que la technique dite « Predictive HR » soit controversée, elle peut permettre d’optimiser le processus de recrutement, d’anticiper des besoins en nouvelles compétences et donc de mieux gérer la planification. Si les risques de confier une décision à un algorithme sont les mêmes qu’en matière de relation client ou de commerce, la décision finale doit bien-sûr être confiée à un humain. Ne l’oublions pas, l’intelligence artificielle n’en est qu’à ses prémices.

  1. Adoptez la culture du ROI

Votre impact business est fonction de votre attitude. Prouvez vos diagnostics et modélisez vos projets. Comprenez les enjeux des autres directions pour répondre précisément à leurs besoins et atteindre des résultats concrets. Parallèlement, appliquez ces principes à votre propre activité en définissant des indicateurs (nombre de recrutement programmés, nombre d’entretiens d’embauche, vivier de candidats, délai du processus de recrutement, satisfaction du recrutement, etc.) qui vous permettront de calculer le retour sur investissements de vos programmes RH.

Pour plus de recommandations sur l'impact business des RH, cliquez ici.

Comments

En savoir plus?

Nos flux RSS

Blog Cornerstone

Nos solutions intégrées de gestion des talents peuvent vous aider dans de noombreux domaines.
Voir nos solutions

Tags

Archives