5 enseignements tirés de « Convergence 2017 »
DÉMO
Nous contacter

5 enseignements tirés de « Convergence 2017 »

Company

5 enseignements tirés de « Convergence 2017 »

July 07, 2017 Geoffroy De Lestrange

A l’issue des trois jours de Convergence 2017 – la conférence européenne de Cornerstone à laquelle auront participé quelques-uns des professionnels des RH et responsables d’entreprises les plus innovants et compétents – nos oreilles résonnent encore des nombreux témoignages inspirants ainsi que de la description des tendances émergentes et des nouvelles technologies qui promettent de modifier en profondeur nos modes de travail.

L’une des principales conclusions que nous tirons de cette conférence est que les apprenants modernes sont submergés d’informations et que c’est à nous de diffuser des contenus de façon à les rendre significatifs et pertinents. Prenant ce constat au pied de la lettre et partant du principe qu’il était impossible d’assister à l’ensemble des 60 sessions de la conférence, nous avons choisi 5 principaux enseignements qui vous donneront une idée des thèmes abordés au cours de la conférence.

« La personnalisation est partout » - Adam Miller, CEO de Cornerstone

Nous vivons à l’ère de la personnalisation a affirmé A. Miller. Prenons par exemple Netflix. Quand vous vous connectez, Netflix personnalise sa page d’accueil à l’aide de suggestions basées sur vos préférences personnelles. Ceci présage sans doute de l’avenir de l’apprentissage et de la formation d’entreprise. Appliquer les principes de l’expérience client à la formation vous offre la capacité de proposer aux collaborateurs une expérience personnalisée, adaptée et pertinente, à l’heure où le contenu est la nouvelle normalité.

« L’essentiel réside dans l’expérience de l’apprenant, pas dans la gestion des formations » - Josh Bersin, Directeur et Fondateur de Bersin by Deloitte

Selon la dernière enquête de Deloitte, réalisée auprès de plus de 700 professionnels des RH et managers d’entreprise, la formation et le développement des collaborateurs sont jugés très sévèrement par ceux qui en bénéficient (ils obtiennent un « Net promoter score » de -8). Selon John Bersin, l’une des raisons est que la formation s’est enlisée dans des problématiques de gestion, alors qu’elle devrait surtout se concentrer sur la création d’expériences. Les entreprises luttent pour maintenir à jour leur système de gestion de la formation, en intégrant des tonnes de contenus, alors que les collaborateurs peuvent simplement naviguer dans YouTube qui propose 400 heures de nouvelles vidéos chaque minute et peuvent donc y trouver tout ce dont ils ont besoin ! La formation doit s’adapter en offrant aux collaborateurs une combinaison de contenus propriétaires, open source et professionnels, faciles à trouver, accessibles à toute heure et simples à consommer.

« L’UX culturelle crée les conditions de l’excellence » - Mollie Lombardi, CEO et co-fondateur d’Aptitude Research Partners

Nous avons beaucoup parlé d’expérience utilisateur dans le contexte des logiciels. Mollie Lombardi pense que nous devrions également nous intéresser au contexte culturel. Cette « UX culturelle » est-elle efficace, pratique, basée sur l’expérience, remplie de sens et offrant de la valeur ? Est-elle dynamique dans le temps ? Tient-elle compte des différentes perceptions des concepts suivants : utilité, facilité d’utilisation et efficacité ? Seulement 38 % des entreprises pensent que la direction générale et les collaborateurs partagent la même définition de la culture, selon Aptitude Research Partners. Pour combler ce fossé, celle-ci doit s’étendre à l’ensemble des services et chaque projet doit être relié aux valeurs de l’entreprise.

« Nous vivons à l’ère de l’expérience » - Dan Heath, co-auteur de « The Power of Moments: Why Certain Moments Have Extraordinary Impact »

Nous sommes avides d’expériences, mais nous ne partageons pas les mêmes recettes s’agissant de créer des expériences efficaces, selon Dan Heath. Lorsque nous regardons en arrière, nous nous souvenons seulement des moments les plus intenses, pas du passé dans son intégralité. D’où la question fondamentale : comment faire pour que les formations deviennent des moments intenses ? Il existe quatre éléments pour y parvenir : l’élévation (une joie extrême), la connaissance (une prise de conscience soudaine), la fierté (le meilleur de nous-même) et la connexion (les relations personnelles avec les autres). Selon Dan Heath, les moments où convergent ces quatre éléments rendent la vie plus intense.

« Une culture de l’innovation est nécessaire. Nous avons besoin d’une culture d’entreprise favorisant l’expérimentation » - Eileen Riccio, conceptrice de programmes de gestion des talents chez T-Mobile

Eileen a contribué au lancement d’un programme de formation destiné au management de T-Mobile et reposant sur le modèle 70-20-10 (70 % de l’apprentissage est réalisé dans le travail, 20 % avec les collègues et 10 % en sessions de formation formelles) combiné à la disponibilité de mini-vidéos d’apprentissage. Ce type de programme n’avait jamais été mis en place dans l’entreprise, mais il a remporté un franc succès car le management s’est montré prêt à prendre des risques pour comprendre ce qui pouvait fonctionner. A mesure que les technologies et le monde continuent d’évoluer de plus en plus vite, les cultures d’entreprise favorisant non seulement l’innovation, mais encourageant de plus les collaborateurs à expérimenter (et donc, parfois, à échouer) sont les plus efficaces.

Comments

En savoir plus?

Nos flux RSS

Blog Cornerstone

Nos solutions intégrées de gestion des talents peuvent vous aider dans de noombreux domaines.
Voir nos solutions

Tags

Archives