Trois pistes de réflexion que les PDG devraient méditer dès aujourd’hui
DÉMO

Trois pistes de réflexion que les PDG devraient méditer dès aujourd’hui

Gestion des talents

Trois pistes de réflexion que les PDG devraient méditer dès aujourd’hui

June 10, 2019 Vincent Belliveau

Saviez-vous que 92 % des entreprises interrogées sont en pleine transformation numérique ?

À l’heure actuelle en Europe, 1 entreprise sur 5 avance que le manque de vision de la part de la direction constitue un obstacle considérable à la mise en œuvre de la transformation numérique. Dans des pays comme l’Allemagne (23 %), la France (20 %) et le Danemark (20 %), ce problème est plus présent, alors qu’en Espagne (11 %) et au Benelux (12 %) le manque de vision de la part de la direction est moins perçu comme un enjeu. L’étude a toutefois également montré que les PDG sont d’avis que la résistance culturelle au changement est le principal frein à la transformation numérique ; selon eux, le manque de savoir-faire et l’insuffisance des partenariats joueraient aussi un rôle important.

Cette insuffisance de partenariats entre les services de l’entreprise et le manque de savoir-faire révèlent le premier élément que les PDG doivent éviter, c’est-à-dire traiter les services des RH et de l’informatique différemment des autres unités de l’entreprise, notamment en période de transformation rapide !

L’enquête a en outre montré que les PDG ont bel et bien une influence sur le type de compétences recherchées chez les candidats lorsque l’entreprise souhaite renforcer ses effectifs. Les PDG ont tendance à évaluer les candidats non seulement en fonction des exigences du poste, mais également sur la base de leur pensée latérale, leur créativité, leur aptitude à solutionner un problème et leur diversité, ce qui explique que les PDG comprennent la nature complexe du travail et essaient d’aller au-delà du simple CV afin de recruter la bonne personne.

Cependant, les PDG adoptent une approche traditionnelle en matière de formation et de développement et donnent la priorité à la formation présentielle. Ce constat est plus présent chez eux que dans les autres rôles au sein de l’organisation et révèle une approche rigide du développement, parfois incohérente avec le besoin des collaborateurs d’aujourd’hui. Se borner aux approches conventionnelles en matière de personnel – souvent à l’opposé du besoin d’innovation et de changement – est une grave erreur et peut causer une augmentation de la contrition et une baisse de l’implication des collaborateurs !

Autre élément à retenir pour les PDG : les entreprises présentant un niveau élevé d’innovation en matière d’organisation et de produits/services sélectionnent avant tout leurs nouvelles recrues en fonction de leur capacité à résoudre des problèmes et faire preuve de créativité. Autrement dit : les organisations qui créent des opportunités de développement personnel et promeuvent la culture d’entreprise ont davantage tendance à atteindre un haut niveau de performances.

On peut en déduire les deux choses suivantes : accorder la priorité aux objectifs commerciaux à court terme et faire l’impasse sur les répercussions positives liées à la promotion du développement personnel peuvent s’avérer préjudiciables à la croissance d’une organisation !

Nous le savons tous : la vague de transformation numérique renforce la pression exercée sur les entreprises aux quatre coins de l’Europe. Mais que savons-nous de l’ampleur effective de son impact et de la réaction des entreprises face à cette situation ? Dans une nouvelle étude inédite, IDC a collaboré avec Cornerstone OnDemand afin de comprendre les répercussions de cette pression sur les organisations et a observé un ensemble de stratégies actuellement mises en œuvre afin de répondre à cette situation. Disponibilité des compétences, recrutement à l’ère de la disruption, etc. : les organisations sont confrontées à de nombreux nouveaux défis.

Retrouvez les résultats de l'étude ici.

À FAIRE :

  • Créez et diffusez efficacement une nouvelle vision unifiée de la transformation numérique à laquelle les collaborateurs peuvent s’identifier. Sortir des sentiers battus a du bon tant que vous procédez aux investissements nécessaires en termes de capital humain.
  • Voyez le DPRH comme un partenaire central dans la transformation de la culture et des talents requise à l’échelle de l’entreprise. Collaborez étroitement avec lui à l’avenir.
  • Concentrez-vous sur le bien-être des collaborateurs et l’analyse du climat social pour en faire des indicateurs de performances clés de votre avancée vers une transformation réussie.

À ÉVITER :

  • N’ignorez pas le fossé entre les compétences requises aujourd’hui et les besoins à venir. La planification des effectifs constituera un élément primordial nécessitant une surveillance rigoureuse au niveau de l’entreprise dans son ensemble et des différentes unités commerciales qui la composent.
  • Ne sous-estimez pas la capacité des PDG à encourager les changements technologiques et établir des partenariats avec d’autres entreprises. La communauté des DSI est très puissante et peut constituer pour ces derniers une opportunité en vue de la mise en œuvre de synergies potentielles en faveur du numérique.
  • N’ignorez pas les importantes retombées positives pour vos objectifs à long terme que peut avoir l’implication des collaborateurs.
About Vincent Belliveau

Vincent Belliveau is Executive Vice President and General Manager of Europe, Middle East and Africa (EMEA) for Cornerstone OnDemand. He is responsible for overseeing all of Cornerstone's European operations including sales and marketing, implementation, services and... lire la suite

Comments

En savoir plus?

Nos flux RSS

Blog Cornerstone

Nos solutions intégrées de gestion des talents peuvent vous aider dans de noombreux domaines.
Voir nos solutions