Le slasher, travailleur du XXIème siècle
DÉMO
Nous contacter

Le slasher, travailleur du XXIème siècle

Talent Management

Le slasher, travailleur du XXIème siècle

May 03, 2017 Geoffroy De Lestrange

Le refrain bien connu de Gérald de Palmas, « je n’ai qu’une seule vie », n’est décidément plus d’actualité. Si la possibilité de réincarnation n’est pas prouvée, dans le monde professionnel il est en tout cas possible de cumuler plusieurs vies. Le phénomène n’a rien d’exceptionnel et porte un nom : la génération slashers.

Les Français sont de plus en plus nombreux à exercer plusieurs métiers à la fois (environ 16% de la population active[i]). Est-ce le signe distinctif d’une jeunesse qui se sent sacrifiée face à la crise de l’emploi ? Selon une étude du CNRS, le pessimisme des 18-34 ans atteint des sommets. 73% estiment que « la crise économique aura un impact sur leur avenir », 53% pensent même que « leur avenir sera plutôt pire comparé à la vie qu’auront menée leurs parents. » Parmi les actifs, 65% ne se considèrent pas payés à la hauteur de leurs qualifications. Anne Muxel, directrice de recherches au Cevifop, commente : « Ce qui s’aggrave, c’est le pessimisme quant aux possibilités que la société française peut leur offrir pour s’intégrer dans de bonnes conditions, pour trouver un travail rémunéré à la hauteur de leurs compétences, pour qu’ils se sentent reconnus quant à leur utilité sociale et dans leur rôle, pour obtenir leur autonomie… »

On reconnaît bien, dans le fait de cumuler plusieurs emplois, des traits de la génération débrouille, celle qui a fait le succès des Airbnb, des Uber et des Blablacar. Les jeunes, en effet, ne veulent pas se priver d’expériences faute de moyens financiers. Et s’ils jugent leur rémunération trop faible, ils sont prêts à remédier à cet état de fait.

Mais si la crise a fait émerger une certaine dose de pessimisme, les 18-35 ans ne sont pas pour autant devenus cyniques. Ils veulent gagner leur vie, certes, mais leurs choix ne sont pas dictés par la seule exigence salariale. Les salariés expriment de plus en plus leur désir de faire des choses qui ont du sens. Pour beaucoup de slashers, il s'agit surtout de cumuler un job « alimentaire » avec une activité qui les intéresse davantage. Ces travailleurs nouvelle génération entendent conjuguer travail, plaisir et indépendance.

La « plateformisation » de l’économie, la valorisation de l’auto-entrepreneuriat encouragent le développement de nouvelles formes d'emplois éloignés du sacro-saint CDI ou du salariat. Les mentalités changent : selon un sondage OpinionWay, 37 % des Français déclaraient en janvier 2016 avoir envie de se mettre un jour à leur compte. « Le salariat ne fait plus rêver les Français et encore moins les jeunes », observe François Hurel, président de l'Union des autoentrepreneurs. La création de startup fait davantage rêver qu’une carrière linéaire dans un grand groupe ! Mais les deux sont cumulables. Comme l’explique l’Insee : « Le statut d'auto-entrepreneur a favorisé l'exercice d'une activité indépendante en complément d'un emploi salarié ».

Les entreprises doivent tenir compte de ces nouvelles aspirations pour renforcer l’engagement de ces collaborateurs riches de ressources, et donc précieux pour leur employeur. La réflexion, fondamentale, de la motivation et du sens au travail doit être menée avec l’ensemble des parties prenantes liées au milieu de l’entreprise : législateurs, syndicats, sociologues et philosophes des organisations… Les initiatives qui résulteront de ces discussions n’en auront que plus de portée. Managers et départements RH ont d’ores et déjà un rôle à jouer et peuvent devancer les attentes de la génération slasher en facilitant, par exemple, le fonctionnement en mode projet, l’intrapreneuriat et la création de startups internes. Organisations et salariés seront tous deux gagnants à explorer de nouvelles opportunités en sollicitant davantage la créativité des forces vives de l’entreprise.

Comments

En savoir plus?

Nos flux RSS

Blog Cornerstone

Nos solutions intégrées de gestion des talents peuvent vous aider dans de noombreux domaines.
Voir nos solutions

Tags

Archives