Oh non… c’est un monstre : les enseignements à tirer de Pokémon Go
DÉMO
Nous contacter

Oh non… c’est un monstre : les enseignements à tirer de Pokémon Go

Learning

Oh non… c’est un monstre : les enseignements à tirer de Pokémon Go

September 08, 2016 Sascha Grosskopf

Difficile, ces derniers jours, de passer à côté de la toute dernière tendance virale mondiale qui génère plus de trafic que Twitter et des millions de dollars de revenus chaque jour. Bien sûr, je parle du monstre de poche – celui qui transforme les mobinautes en zombies dans la rue : Pokémon Go.

Des centaines de blogs mettent en relief la valeur générée au-delà du jeu lui-même : par exemple, comment les boutiques peuvent générer plus de trafic en utilisant l’application et comment utiliser les jeux et la « gamification », voire la réalité augmentée, dans le cadre de l’apprentissage. 

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore ce jeu, les Pokémon sont des créatures de fiction, attrapées puis formées par des personnes qu’on appelle les dresseurs. L’application s’appuie sur la technologie de la réalité augmentée, qui mélange des images virtuelles avec l’environnement réel d’un utilisateur capté par la caméra de son smartphone. Ceci signifie que le joueur de Pokémon Go peut attraper des Pokémon dans son environnement quotidien, tout en remportant des médailles et des badges à mesure qu’il progresse dans le jeu. Les Pokémon présentent même des caractéristiques différentes, un peu comme les apprenants dans la vie réelle. Cela vous rappelle quelque chose ?

J’ai vu et entendu de nombreux responsables RH dire que ce n’est qu’une mode qui ne durera pas bien longtemps. Cependant, le réveil risque d’être brutal lorsqu’ils comprendront que l’application est encore populaire dans quelques mois. Peut-être un peu comme le co-fondateur d’Ethernet, qui prédisait qu’Internet dégringolerait en 1996, après une année phare en 1995.

Si les responsables RH peuvent arguer du fait que l’application est destinée aux enfants plutôt qu’aux professionnels ou sous-entendre que ces derniers ne sont pas intéressés, les statistiques racontent une histoire différente. Plus de 40% des adultes qui ont téléchargé Pokémon Go ont plus de 25 ans, et près d’un sur trois sont des femmes. Ces statistiques sont fournies par StartApp, une entreprise qui surveille les pratiques sociales et les téléchargements de plus de 600 millions d’utilisateurs de plus de 18 ans.

Donc, ce n’est pas une affaire d’enfants. Les utilisateurs de chaque groupe d’âge sont bien versés dans l'utilisation des téléphones mobiles, et beaucoup comprennent la réalité augmentée et apprécient ce type de divertissement « gamifié ». Que pouvons-nous apprendre d’autre de Pokémon?

Analyse de monstres

Il existe des centaines de Pokémon différents, mais chaque dresseur ne peut en former que 6 simultanément. À vous donc de choisir la meilleure équipe pour remplir vos objectifs.

Dans le monde réel, le formateur a besoin des meilleures formations pour les meilleurs apprenants. Ne gâchez pas votre temps et vos ressources. Créer des expériences d’apprentissage basées sur le rôle est un bon moyen pour y parvenir.

Laissez faire les monstres

Pour former vos six premiers Pokémon, vous devez les laisser pratiquer autant que possible. Comme dans le monde réel, apprendre en faisant reste la meilleure option – apprentissage en mode « pull » plutôt que « push ».

Des monstres sociaux

Alors que les batailles de Pokémon se déroulent généralement à un contre un, il existe une option permettant d’associer votre équipe de 6 Pokémon à une autre. Si l’un des Pokémon a du mal, un autre peut le remplacer, et en collaborant, ils peuvent partager les résultats et l’expérience.

Compétences

Même après beaucoup de temps de jeu, chacun de vos Pokémon ne peut utiliser que quatre compétences à la fois. Lorsque vous ajoutez une nouvelle compétence, vous devez arbitrer et décider quelle compétence doit être conservée ou supprimée. Votre prise de décision sur les compétences nécessaires dans le futur doit être tactique.

Former le formateur

Dans le monde des Pokémon, vous pouvez tester vos compétences en vous mesurant aux leaders reconnus de tels ou tels domaines. Si vous les battez, vous obtenez un badge. Si vous récoltez tous les badges, vous devenez l’un des meilleurs dresseurs du monde (et intégrez le « Conseil des 4 » ou « Elite 4 »).

Les badges, les tableaux de classement et les points ne sont-ils pas des éléments de motivation permettant d’engager à la fois les apprenants et les dresseurs ?  Laissez les apprenants devenir formateurs et partager leurs connaissances.

Nous adorons tous jouer et nous divertir de temps en temps et devons comprendre qu’il existe désormais des alternatives aux approches traditionnelles d’apprentissage, de collaboration et de développement personnel. Rendez le travail plus fun !

Comments

En savoir plus?

Nos flux RSS

Blog Cornerstone

Nos solutions intégrées de gestion des talents peuvent vous aider dans de noombreux domaines.
Voir nos solutions

Archives