Quelles modalités d’évaluation pour booster vos salariés ?
DÉMO
Nous contacter

Quelles modalités d’évaluation pour booster vos salariés ?

Talent Management

Quelles modalités d’évaluation pour booster vos salariés ?

October 04, 2017 Geoffroy De Lestrange

Les méthodes de management modernes font la part belle aux échanges informels et à l’interactivité. L’agilité est le maître mot de la Génération Y, qu’il s’agisse des missions quotidiennes ou des modalités d’évaluation. Les salariés, et c’est particulièrement vrai pour les nouveaux entrants sur le marché du travail, veulent être gratifiés pour ce qu’ils font au moment où ils le font. Si deux tiers des Millenials sont prêts à quitter leur entreprise d’ici 2020[1], c’est avant tout dû à un manque de reconnaissance perçu. Nos outils de promotion des individus seraient-ils dépassés ?

L’entretien annuel, par exemple, est une tradition bien ancrée depuis une quinzaine d’années dans les entreprises françaises. Seulement, il fait l’objet de vives critiques de la part de nombreux salariés. Deux reproches principaux émergent :

  • Ce rendez-vous annuel est par essence en discordance avec l’ère des cycles courts et de l’instantanéité.
  • Contraignant et formel, il peut être perçu comme une source de stress et aboutir à une baisse de motivation.

Bref, avec de plus en plus d’entreprises optant pour d’autres modalités d’échange, l’entretien annuel n’est pas en odeur de sainteté. Au Mexique, Volkswagen a ainsi mis en place un système d’alerte original, qui rend l’entretien annuel quasi redondant : les ouvriers font état de leur bien-être ou mal être tous les jours avant d’entrer dans l’usine, grâce à un système d’alerte (un bouton vert, un bouton orange et un bouton rouge) qui remontent des messages au DRH (de « je vais bien » à « ça ne va vraiment pas »)[2]. Mais n’enterrons pas l’entretien annuel trop vite, car il a encore des supporter : 71% des managers français estiment que ces modalités d’évaluation ont été très utiles pour leurs équipes.[3]

Le dispositif mérite peut-être simplement d’être enrichi : il n’est pas inutile de conserver un moment solennel pour faire le point sur les aspirations des salariés, les besoins en formation et les possibilités d’évolution de chacun. Ces points ont leur importante et nécessitent d’être traités au cours d’un moment privilégié et préparé en amont -au besoin avec le DRH. En revanche, il est nécessaire de prévoir des feedbacks continus pendant et après chaque projet pour que les employés disposent des éléments nécessaires à leur progression, mais aussi pour qu’ils puissent remonter leurs remarques et rapports d’étonnement. Toutes ces rapports sont en soi des données précieuses pour « prendre la température » dans son entreprise et statuer sur des décisions stratégiques. Des outils numériques peuvent simplifier ces échanges quotidiens et centraliser les informations qui en sont issues. Quoiqu’il en soit, le management, c’est tous les jours, et non une seule fois dans l’année. Les responsables d’équipe doivent veiller à garder une qualité d’échange constante, qu’ils maintiennent ou non le sacro-saint entretien annuel !

Comments

En savoir plus?

Nos flux RSS

Blog Cornerstone

Nos solutions intégrées de gestion des talents peuvent vous aider dans de noombreux domaines.
Voir nos solutions

Tags

Archives