Recrutement : trois astuces pour éviter les employés toxiques
DÉMO
Nous contacter

Recrutement : trois astuces pour éviter les employés toxiques

Talent Management

Recrutement : trois astuces pour éviter les employés toxiques

August 03, 2015 Corinne Bidallier

Les employés toxiques – le phénomène n’est absolument pas nouveau en entreprise et nous en avons tous croisé au moins un. Ce terme définit des personnes constamment en retard, peu enclines à aider les autres et s’attachant toujours à souligner les aspects les plus négatifs d’un projet. Alors que la collaboration avec ces individus peut se révéler frustrante pour les autres salariés, l’impact dépasse largement le simple mal de tête de fin de journée. Une étude de Cornerstone OnDemand intitulée « Les employés toxiques sur le lieu de travail » dévoile que ces employés toxiques rendent leurs collègues 54% plus susceptibles de démissionner et que le coût de leur recrutement peut se révéler jusqu’à environ trois fois supérieur.

Alors que tout collaborateur peut faire preuve de faiblesse un mauvais jour, les employés toxiques ne sont jamais fiables et au pire, leur comportement peut dévier vers des fautes, des violences, des abus de drogues ou d’alcool, du harcèlement sexuel, des fraudes et d’autres violations des règles de l’entreprise. Alors, comment les responsables des ressources humaines peuvent-ils éviter de recruter de tels employés ? Peuvent-ils se protéger et protéger le reste de l’entreprise contre le temps perdu, la frustration et les coûts inutiles – tout en fidélisant les bons talents – avant qu’il ne soit trop tard ?

Réponse courte : oui. L’étude de Cornerstone OnDemand met en relief les principaux aspects à aborder durant un rendez-vous de recrutement qui peuvent aider à prévoir si un individu peut devenir un employé toxique.

  1. Repérer ceux qui clament respecter les règles

Les candidats qui prétendent respecter les règles sont en réalité plus enclins à y contrevenir. Dans l’étude, ils sont 33% plus susceptibles d’être licenciés pour des violations de règles.

  1. Ceux qui sont trop sûr d’eux en matière de compétences techniques

Vous êtes en contact avec quelqu’un qui se vante d’avoir d’excellentes compétences informatiques ? Attention ! Les individus trop sûrs d’eux quant à leurs compétences techniques sont 43% plus susceptibles de faire preuve de comportements toxiques.

  1. Une attitude productive, mais pas dans la bonne direction

Les employés toxiques se montrent plus productifs que leurs collègues non-toxiques, mais pour eux, le point d’attention est différent. Les employés toxiques s’attachent plus à la quantité qu’à la qualité, ce qui laisse penser qu’ils ont un impact plus fort sur l’attrition volontaire que sur la performance quotidienne, et leur présence favorise des effets à plus long terme de stress, pouvant aller jusqu’au burnout.

S’ils sont plus répandus dans les plus grandes équipes, les employés toxiques sont également présents et affectent les plus petites entreprises. Utiliser un système en ligne capable de repérer aisément ces individus avant qu’ils soient recrutés peut soulager l’employeur. De nombreuses options sont disponibles, depuis la publication d’enquêtes sur le site web de la société jusqu’aux propres solutions de Cornerstone OnDemand. Alors que certaines options peuvent générer des coûts supplémentaires, l’entreprise économise de l’argent sur les recrutements à long terme en éliminant les individus enclins à développer des comportements toxiques. 

Comments

En savoir plus?

Nos flux RSS

Blog Cornerstone

Nos solutions intégrées de gestion des talents peuvent vous aider dans de noombreux domaines.
Voir nos solutions

Tags

Archives