Quel est le rythme d'innovation de votre entreprise ?
DÉMO
Nous contacter

Quel est le rythme d'innovation de votre entreprise ?

Digital Transformation

Quel est le rythme d'innovation de votre entreprise ?

June 22, 2018 Geoffroy De Lestrange

Comme nous l’avons vu précédemment dans une première analyse des résultats de l’enquête IDC-Cornerstone 2018 « « Future Culture :  instaurer une culture d’innovation à l’heure de la transformation digitale », l’innovation et la gestion des talents sont aujourd’hui indissociables. En 2018, la transformation digitale est devenue un passage obligé pour toute entreprise, quels que soient sa taille et son secteur d’activité. La maîtrise du digital est intimement liée à la capacité d’innover, et donc au recrutement de nouvelles compétences et au développement des collaborateurs existants.

Si ceci passe par une refonte profonde des outils de formation, afin de les rendre plus proches du terrain et des aspirations des salariés, le recrutement de nouvelles compétences est impératif pour soutenir le processus d’innovation. Mais chaque entreprise présente des spécificités qui lui sont propres et donc l’innovation emprunte des chemins et des rythmes différents.

Entrer dans la danse de l’innovation

Les résultats de l’enquête IDC-Cornerstone – réalisée auprès de 1900 professionnels des RH, des métiers et de l’informatique – ont permis de définir 4 archétypes d’innovation, sur la base de la capacité des entreprises à adapter ses opérations et à créer de nouveaux produits ou services. Chacune de ces typologies opérationnelles répond à une mécanique spécifique, que nous avons symbolisée par un genre musical : salsa, rock, classique et électronique.

La salsa est une musique mêlant de nombreux instruments et privilégiant l’improvisation. Les entreprises relevant de cette catégorie (26 % des entreprises françaises) gèrent plusieurs marques et leur rythme d’innovation en matière de produits et services doit être soutenu et régulier. En revanche, leur rythme d’innovation opérationnelle reste faible et la structure de l’entreprise évolue peu.

Les entreprises classées dans la catégorie « Classique » (25 % des entreprises françaises) changent peu et lentement. L’innovation répond principalement à un impératif de maîtrise des coûts, et les changements se font sur une longue durée pour des produits ou services particulièrement lourds et complexes.

Au contraire, celles classées dans la catégorie « Electronique » (23 % des entreprises françaises) évoluent constamment. Elles lancent régulièrement de nouvelles offres, sans forcément disposer d’une feuille de route prédéfinie. Leur organisation évolue en permanence pour répondre aux dynamiques du marché.

Enfin, les entreprises classées dans la catégorie « Rock » (26 % des entreprises françaises) innovent peu en matière de produits et services, mais veillent à adapter leur organisation en fonction de l’évolution du marché. Elles dépendent donc de la richesse de leurs talents et de la virtuosité de leurs équipes.

De l'improvisation à la symphonie, chaque entreprise a sa façon d'innover. Avant de mettre l'innovation en musique, elle doit commencer par identifier son tempo d’innovation. Aucun archétype n’est meilleur qu’un autre, mais il est utile de connaître les forces et points d’amélioration de son archétype.

Connaître son archétype

Cornerstone met à leur disposition un outil en ligne qui leur permettra de bien se situer par rapport à ses besoins d’innovation et aux compétences dont elles disposent. Savoir si leur entreprise appartient aux catégories classique, salsa, électronique ou rock aidera les professionnels des ressources humaines à se concentrer sur les bonnes pratiques pour améliorer les modes de fonctionnement et orienter l’entreprise vers les résultats qu’elle souhaite atteindre.

Faire évoluer les critères de recrutement

Si l’adéquation entre le poste proposé et les compétences du candidat est bien-sûr essentielle, d’autres critères apparaissent dans le contexte de la transformation actuelle. Ainsi, la diversité et la créativité sont des éléments à prendre en compte par les recruteurs, ce qui leur permettra de ne pas passer à côté de profils qui pourraient avoir un impact important sur le business.

Développer les compétences de demain

Pour pallier la pénurie de compétences qui touche l’ensemble des entreprises, les stratégies de formation doivent intégrer le partage des connaissances, la collaboration et le coaching. L’accompagnement des collaborateurs à haut potentiel via des programmes de leadership, et le développement des formations en e-learning peuvent également stimuler l’engagement et la productivité.

Améliorer l’alignement RH-Métiers

Ecartelées entre le besoin de concilier la gestion des aspects administratifs RH sans valeur ajoutée et les impératifs liés à la gestion des talents, les Directions RH peuvent perdre de vue les objectifs stratégiques de l’entreprise. Elles doivent au contraire communiquer et échanger en permanence avec les métiers afin d’anticiper les besoins en compétences et de dénicher les talents nécessaires à la pérennité de l’entreprise.

Téléchargez ici le livre blanc de l’étude

About Geoffroy De Lestrange

Associate Director Product Marketing EMEA at Cornerstone OnDemand

Comments

En savoir plus?

Nos flux RSS

Blog Cornerstone

Nos solutions intégrées de gestion des talents peuvent vous aider dans de noombreux domaines.
Voir nos solutions