N’hésitez pas à recruter un candidat meilleur que vous
DÉMO
Nous contacter

N’hésitez pas à recruter un candidat meilleur que vous

Talent Acquisition

N’hésitez pas à recruter un candidat meilleur que vous

February 08, 2017 Corinne Bidallier

Le recrutement parfait : le rêve des DRH. Ce sont pourtant les personnes en charge du recrutement qui empêchent parfois le candidat rêvé d’obtenir le poste.

Lorsqu’un candidat est considéré comme « trop bon », les managers en charge du recrutement peuvent éprouver des inquiétudes quant à leur propre poste, se demander s’ils pourront soutenir la comparaison, voire même s’inquiéter de la stabilité de leur propre rôle – ce qui est tout à fait naturel. Chacun de nous peut en attester.

D’excellents candidats ne doivent pourtant pas être considérés comme une menace, mais plutôt comme un atout – capable de contribuer à la croissance de votre entreprise. Les bons recrutements sont en réalité essentiels à la réussite d’une entreprise.

Alors, comment éviter ces angoisses et vous assurer que vous prenez la meilleure décision pour votre entreprise ?

Objectivez le processus

Lorsque vous évaluez une candidature, assurez-vous en priorité de prendre un peu de recul. Vous devez vous demander pourquoi l’entreprise projette d’embaucher cette personne. La question porte ensuite sur les tâches qu’elle devra mener à bien, mais également sur leur finalité au service de l’entreprise. Plutôt que de raisonner au niveau individuel, vous devez élargir la perspective à l’ensemble de l’organisation.

Profitez de cette opportunité

Chacun dans l’entreprise, et pas seulement les nouveaux collaborateurs, doit s’efforcer d’apprendre et de développer constamment ses compétences. Chacun présente des forces et des faiblesses qui lui sont propres, et personne ne peut être parfait dans tout. Il est encore plus essentiel d’en prendre conscience lorsqu’on recrute des managers ; un recrutement représente une opportunité d’améliorer ses propres faiblesses et d’étoffer ses propres compétences.

Simplifiez-vous la vie

Rappelez-vous que ce recrutement a pour vocation de vous simplifier la vie. Si vous recrutez quelqu’un qui présente plus de compétences que vous, vous avez l’assurance qu’il fera bien son travail. Vous n’aurez donc pas à le manager, ou pire, à assumer un surcroît de travail provenant de son incapacité ou son échec à remplir ses missions.

Préservez les données et la vie privée du candidat

Que l’issue du recrutement soit favorable ou défavorable, il est essentiel de garantir au candidat la confidentialité de ses données. L’entreprise doit offrir la transparence vis-à-vis du traitement de ses données, mais également respecter sa vie privée. Certaines questions ne devant d’ailleurs pas être abordées lors de l’entretien. Selon la Loi, l’entretien ne doit servir qu’à apprécier la capacité  du candidat à occuper l'emploi proposé, ou ses aptitudes professionnelles. Enfin, l’entreprise doit être totalement transparente sur les outils ou méthodes de recrutement et d’évaluation des candidats qu’elle utilise. Les résultats ne doivent être divulgués qu’au candidat, et à lui-seul.

Alors, comment s’assurer que vous recrutez un candidat vraiment excellent ? Un jugement efficace passe impérativement par un entretien. Quelles questions devez-vous donc poser ?

  1. Quelles raisons pourraient me convaincre de ne pas vous recruter ?

Cette question peut désarçonner un candidat bien préparé, mais elle forme surtout un moyen d’obtenir un bon aperçu de son caractère. Va-t-il débiter quelques réponses génériques ou va-t-il se laisser aller à un peu d’honnêteté ? Un indice utile quant à l'intégrité de son caractère.

  1. Si vous étiez le patron de cette entreprise, que changeriez-vous ?

Chaque candidat se renseigne sur l’entreprise avant l’entretien. Il doit en savoir beaucoup sur le poste auquel il postule, mais être en mesure de donner des conseils pratiques et utiles concernant le poste de son supérieur démontrera une compréhension claire de la façon dont l'équipe travaille ensemble et des objectifs qu'elle cherche à atteindre.

  1. Si c’était moi qui postulais, que me demanderiez-vous ?

Retourner la logique de l’entretien vous offre l’opportunité de juger comment le candidat agirait dans une position de responsabilité. Ce qu’il demanderait vous donnera une indication sur ce qui suscite son intérêt, ce qui est important à ses yeux et ses valeurs.

Lors de votre prochain recrutement, plutôt que de vous inquiéter vis-à-vis de votre propre situation, choisissez le candidat qui contribuera réellement à améliorer votre activité – dans une perspective collective. Après tout, vous-même apprécieriez de penser qu’on vous a recruté parce que vous êtes talentueux/euse, plutôt que simplement compétent(e).

Comments

En savoir plus?

Nos flux RSS

Blog Cornerstone

Nos solutions intégrées de gestion des talents peuvent vous aider dans de noombreux domaines.
Voir nos solutions

Archives